Relations presse

Icon

Les Relations presse des Pros

Anne-Lise Fréour embarque ses lecteurs en terre aborigène avec « Enfant du rêve »

Extrait

Il balaya du regard le panorama qui s’offrait à lui et ne vit rien d’autre, hélas, que la végétation terne d’eucalyptus et d’herbe jaune, la terre de sable rouge et des dunes innombrables, pareilles à des vagues immobiles. L’immensité déserte le désespéra. Il se vit seul, souffrant et fiévreux dans ce paysage stérile. « Qu’est-ce que j’ai fait là? » se lamenta-t-il à haute voix. Il tomba à genoux et sanglota « Seigneur sauve-moi, je suis arrivé en enfer! Satan se venge car j’ai poignardé son suppôt ! Ne m’abandonne pas, Seigneur ! ». Il resta prostré, effondré sur lui même, tenant des propos incohérents qui s’adressaient à Dieu et au diable. Puis il se redressa en gémissant : « Et vous, gens de ce pays, où êtes-vous ? Pourquoi vous cachez vous ? ». Sa plainte se mua en colère, il cria: « Vous n’êtes que des sales bâtards, des sauvages cannibales ! ». Il conspua ce peuple invisible et peut être imaginaire qui le laissait si seul et si misérable. Lorsqu’il releva la tête, il vit la fumée. Là-bas, au milieu des eucalyptus une brume troublait le lointain, des frères humains l’attendaient…

 …………………………………………..

Un extraordinaire voyage au cœur de la Grande Terre Australe, l’Australie du XVIIè siècle

Anne-Lise Fréour publie son 1er roman « Enfant du rêve », aux éditions de La Frémillerie. Le premier tome est paru le 15 octobre, le second tome paraîtra le 15 novembre.

Enfant du rêve évoque une quête, celle d’un enfant abandonné douze ans plus tôt par des mutins à une tribu côtière de l’ouest australien, mais aussi celle des autres personnages de cette aventure, de leur propre vérité.

Résumé

Dans Amsterdam à son apogée, un vieil homme, puissant seigneur de la Compagnie des Indes, met sur pied une expédition pour retrouver son unique héritier.

Une petite troupe de quelques soldats et matelots, d’un mutin repenti, d’un serviteur fidèle, d’un pasteur et d’une aventurière, embarquent pour la « grande terre australe ». Débarqués sur ses rives, ils découvrent un territoire immense, désert, terriblement ingrat et hostile. La dureté du pays, la perte de tous les repères, les rivalités, la crainte d’être abandonné de Dieu ne tardent pas à mettre à mal les corps et les âmes.

Quand la rencontre entre les deux peuples que tout oppose aura lieu, le choc révélera chacun, suscitera la tolérance ou le mépris, le respect ou le désir de domination, l’intérêt ou le dégoût, l’amour ou la défiance, et presque toujours, la peur.

L’histoire dans l’Histoire…

Inspiré des témoignages des premiers voyageurs (Charles Mountford, Geza Roheim, Baldwin Spencer…), « Enfant du Rêve » restitue sous une forme romanesque la vie, les moeurs, les croyances,  des Aborigènes d’Australie avant que la colonisation ne l’altère ou ne le détruise.

A propos de la présence de marins hollandais sur la terre d’Australie à cette époque, Anne-lise Fréour confie,

« On estime que, de 1629 à 1727, plus de 300 Hollandais de la Compagnie des Indes y prirent pied à la suite des naufrages qui se produisaient sur la route de Java le long de cette côte redoutable. Des hommes, marins et soldats, mais aussi des femmes, en état de détresse absolue, se retrouvèrent sur cette terre inconnue et hostile. Jamais ils ne reparurent. Ce dont on est sûr c’est que certains survécurent, furent adoptés par les Aborigènes et firent souche. Ces destins hors du commun ont alimenté mon imaginaire. »

Enfant de rêve est un grand roman de découvertes, plein de personnages attachants, d’humanité, d’émotions fortes, et d’actions.

Informations pratiques

  • Broché: 484 pages
  • Editeur : Les Editions de La Frémillerie (15 octobre 2013)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2359070592
  • ISBN-13: 978-2359070590

En vente sur Amazon : http://www.amazon.fr/Enfant-du-r%C3%AAve-Livre-1/dp/2359070592/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1381506951&sr=8-1&keywords=enfant+du+r%C3%AAve

A propos de l’auteur

Passionnée de voyages, Anne-Lise Fréour rencontre le peuple aborigène par la peinture. Psychologue de formation, elle s’intéresse à l’art thérapie et découvre dans l’art aborigène la projection graphique du mythe.

« Le guérisseur des âmes était le sous-bassement mythique que chacun possède ou doit construire.  C’était là quelque chose que nous, occidentaux redécouvrions peu à peu et que ces peuples savaient de toute éternité. »

Sensible à leur histoire, leur richesse spirituelle, leur lien quasi fusionnel avec la nature, elle séjourne six mois en 2005 en Australie, à la rencontre des peintres mais aussi de leur famille et de leur tribu. Depuis, elle y retourne chaque année.

« Ecrire ce roman a été pour moi une tentative de les dépeindre dans leur pureté originelle, loin des maux dont ils sont affectés depuis que, grâce à nous, ils sont entrés dans l’Histoire ».

Contact presse

Anne-Lise Fréour

Mail : livingart07@yahoo.fr

Tél. 06 09 30 68 45

Catégorie : Articles

Tagué :

Laisser une réponse